MASQUES DE PLONGEE

Choisir son masque de plongée est important, et chez May Lunettes il peut être à votre vue ! Plus d’excuses si vous ratez cette mini crevette au fond de ce tapis de corail !
Indispensable pour voir sous l’eau le masque de plongée sous-marine permet d’admirer toute la beauté des fonds marins, le confort de vision est essentiel, que ce soit dans les profondeurs en plongée bouteille ou bien juste en snorkeling (Palmes Masque Tuba) bien le choisir est essentiel !

Le cadre est l’élément central du masque sur lequel viennent se fixer la jupe, la sangle et les verres. C’est également le cadre qui détermine la forme des verres, en grande partie le champ de vision et le volume du masque.

Il existe des masques emprisonnant des volumes d’air plus ou moins importants. Un grand volume offrira généralement un plus grand champ de vision, sera plus lumineux, mais sera aussi plus difficile à vider en cas d’entrée d’eau. Il faudra y mettre plus d’air pour éviter le fameux plaquage de masque.

La pression augmentant dans les profondeurs, souffler dans le masque pour l’équilibrer ou le vider requiert de l’air.

En apnée iI est possible d’optimiser l’air qu’on utilise pour équilibrer nos espaces aériens en optant pour un masque à petit volume. Moins d’air pour équilibrer le masque signifie plus d’air dans les poumons….
Les masques à petits volumes d’air sont ainsi parfaits pour l’apnée et la pêche sous-marine car moins d’air sera utilisé afin d’équilibrer le masque lors du plaquage sur le visage.

En plongée bouteille, l’économie d’air est moins cruciale et le confort de la luminosité et d’un grand champ de vision est un luxe abordable.
Les masques à grands volumes d’air sont donc plus adaptés au snorkeling et à la plongée bouteille, ils revêtent des verres de plus grande dimension, voire des verres latéraux, et offrent une vision améliorée grâce à plus de lumière et un champ de vision élargi.

La jupe est la partie la plus importante d’un masque de plongée car elle est à l’origine de son étanchéité. Le silicone plus souple et plus étanche permet de ne pas blesser le visage.
A chaque morphologie correspond un type de jupe permettant un confort optimum et l’absence de fuites.
A noter que c’est la distance entre le verre et l’œil qui conditionne le champ de vision : plus cet espace est court, plus la vision est large (effet couloir de la jupe).
La jupe transparente est peut être préférable pour les personnes qui ne veulent pas se sentir oppressé par un masque dont ils n’ont pas l’habitude. Plus de lumière arrivant depuis les côtés, l’effet couloir provoqué par la jupe est réduit. Les masques transparents élargissent dans une certaine mesure le champ de vision dans le sens où l’on peut distinguer des choses à travers la jupe. Attention, néanmoins, les jupes transparentes ont pour principe de laisser passer la lumière latérale, pouvant ainsi éblouir le plongeur. Par ailleurs, en vieillissant, la jupe transparente jaunit.

La jupe noire est appréciée par les photographes sous-marins pour réduire les éblouissements, les jupes noires filtrant la lumière du jour, et permettant au plongeur de voir de façon plus nette. De même, elle est particulièrement adaptée aux pêcheurs sous-marins et permet de focaliser son attention sur ce que l’on vise sans être gêné par les reflets du soleil près de la surface.

Nous avons choisi le partenaire français Demetz, spécialiste en optique de sport et notamment en masques de plongées pour équiper vos masques.

  • Correcteurs (pour myope, hypermétrope, astigmate ou presbyte) peuvent s’adapter sur nos différents masques de plongée.
  • Presbytie simple ? Nous proposons à moindre coût des demi lentilles adhésives souple à coller sur votre masque.  Elles sont adaptables sur tous types de masques, il faudra simplement faire attention au vidage de votre masque et au rinçage de celui-ci car elles ne sont maintenues que par capillarité au moyen d’un film d’eau.
  • Trempés en matière minérale permettent de conserver une qualité optique durable et limitent le risque de rayure précoce. Ils font minimum 3 millimètres d’épaisseur afin d’optimiser leur résistance aux chocs.

Comment choisir le bon masque ?

masque de plongée

Tous les masques ne conviennent pas à toutes les formes de visage. Voici quelques étapes de base pour tester un masque :
Positionnez le masque contre votre visage en l’appliquant sans passer la sangle, inspirez par le nez, bloquez votre respiration et regardez le sol : si le masque tient tout seul, il est à la bonne taille,
Appuyez légèrement avec le doigt entre les 2 yeux en cas de masque bi-verres pour vérifier l’absence de contact,Pointez la bouche en avant comme si vous aviez un détendeur en bouche,
Testez le pinçage de nez avec votre masque de plongée et vérifier qu’aucune pliure ne se forme sous le nez (pensez au fait que vous pourriez porter des gants).
Vérifiez également que le nez ne fasse pas mal quand la sangle du masque est positionnée,Examinez votre visage. Si vous avez une marque rouge autour des yeux, la sangle est trop serrée et le masque est trop petit pour vous.

Venez choisir votre masque de plongée et profitez du lagon !